Cour gauche avec ses locaux d’artillerie, la poudrière du flanc gauche et le rempart du flanc et du front gauche, y compris le saillant, caponnière gauche.

Linker Hof mit den Artillerie-Kasematten, Kriegspulvermagazin, Wälle der linke Flanke und Front, Saillant-Wall, linke Schulterkaponniere.

 

 

Dernière mise à jour / Letzte Änderung : 04 / 03 / 2021 par MJR

 

 

Cour & Face gauche – casemates d’artillerie

Linker Hof und Face - Artilleriekasematten

 

La description et les vues concernant l’état des différentes parties situées autour de la cour gauche ont été divisée de la manière suivante :

Casemates de l’artillerie et du génie sous la face gauche ;

Poste d’observation d’artillerie modèle 1887 de la société Gruson.

 

Die Beschreibung und die Bilder der Verschieden Anlagen um den linken Hof wurde si Eingeteilt :

Artillerie- und Pionier-Kasematen unter der linken Face ;

Artillerie Panzer-Beobachtungsstand 1887 von der Firma Gruson.

Cour gauche : vue générale de la cour d’après un tableau d’Andre Brauch.

Linker Hof : allegemeine Ansicht von dem Hof nach einem Gemälde von Andre Brauch.

Source / Quelle : extrait d’un tableau de Andre Brauch, version 2015, représentant le fort vers 1916.

Vue de la partie du fort décrite avec un extrait du plan de masse français du 4 mai 1947.

Ansicht von dem Beschriebenen Teil auf einem Ausschnitt vom französischen Grundplan vom 4. Mai 1947.

Source / Quelle : CESFS.

 

Cour gauche / Linker Hof

 

2014

Cour gauche, locaux d’artillerie sous face gauche et la rampe d’accès.

Linker Hof, Artillerie-Kasematten unter der linken Face und Rampe.

Photographie / Foto © MJR 29/03/2014 (Tous droits réservés – Alle Rechte vorbehalten).

Cour gauche, rampe d’accès et au fond la traverse en capitale. Sur le rempart la traverse-abri n°5.

Linker Hof, Rampe un am Ende die Kapital-Traverse. Auf dem Wall die Hohltraverse Nr. 5.

Photographies / Foto © MJR 29/03/2014 (Tous droits réservés – Alle Rechte vorbehalten).

 

2015

 

Cour gauche, vue vers les casemates d’artillerie et les traverses-abris n°3 et 4.

Linker Hof, Ansicht zu Artillerie-Kasematten und Hohltraverse Nr. 3 und 4.

Photographies / Foto © MJR 02/11/2015 (Tous droits réservés – Alle Rechte vorbehalten).

Cour gauche, vue vers les casemates d’artillerie et les traverses-abris n°3 et 4.

Linker Hof, Ansicht zu Artillerie-Kasematten und Hohltraverse Nr. 3 und 4.

Photographies / Foto © MJR 15/07/2015 (Tous droits réservés – Alle Rechte vorbehalten).

Cour gauche, vue vers le saillant et la traverse-abri n°5.

Linker Hof, Ansicht zum Saillant und Hohltraverse Nr. 5.

Photographies / Foto © MJR 02/11/2015 (Tous droits réservés – Alle Rechte vorbehalten).

2016

Cour gauche, vue vers les casemates d’artillerie et du génie et les traverses-abris n°3 et 4.

Linker Hof, Ansicht zu den Artillerie-und Pionier-Kasematten und den Hohltraversen Nr. 3 und 4.

Photographies / Foto © MJR 19/03/2016 (Tous droits réservés – Alle Rechte vorbehalten).

2017

 

Cour gauche, aile gauche du saillant.

Linker Hof, linker Flügel vom Saillant.

Photographies / Foto © MJR 08/01/2017 (Tous droits réservés – Alle Rechte vorbehalten).

Cour gauche, face gauche : casemates d’artillerie.

Linker Hof, linke Face: Artillerie-Kasematten.

Photographies / Foto © MJR 08/01/2017 (Tous droits réservés – Alle Rechte vorbehalten).

 

Casemates de l’artillerie et du génie sous la face gauche.

Artillerie- und Pionier-Kasematten unter der linken Face.

Cour gauche : plan des locaux extrait du plan de masse français du 4 mai 1947.

Linker Hof : Plan der Räume nach einem Ausschnitt vom französischen Grundplan vom 4. Mai 1947.

Source / Quelle © CESFS

Les casemates du front gauche, situées sous la face gauche, comprennent les locaux de travail avec les munitions, également appelés laboratoires du temps de guerre, destinés à la préparation du besoin journalier en munitions pour approvisionner les pièces d’artillerie situées au-dessus sur le rempart. Il est également fort probable qu’une des pièces servait au stockage des matériaux et outils du génie. Ces casemates ont été modifiées par rapport à leur configuration initiale, vraisemblablement lors de l’installation des canons de 15 cm long frettés sur affût de marine vers 1877, ou lors des travaux de renforcement de l’ouvrage en 1887-1890. L’essentiel de ces locaux est accessible au public car ils sont sur le parcours de visite du fort. Les casemates destinées à l’artillerie et au génie comprennent dans leur configuration actuelle les locaux suivants :

Pièce n°56 : local de stockage à priori pour du matériel et outils du génie. D’après l’état actuel la pièce comprend une porte d’accès à partir du couloir du fond et une porte vers le couloir n°63 à l’aile gauche.

Pièce n°57 : local de stockage des projectiles vides de l’artillerie, équipé de d’étagères en bois.

Pièce n°58 : local de stockage des projectiles vides de l’artillerie, équipé de d’étagères en bois.

Pièce n°59 : local de l’artillerie muni d’un monte-charge à munitions. Les murs de la pièce sont entièrement doublés et muni de nombreux canaux de ventilation. Une porte permet l’accès au couloir du fond et une ouverture vers la pièce n°60 (local de remplissage) permet de passer les projectiles chargés.

Pièce n°60 : local de l’artillerie destiné au chargement des projectiles et à la préparation des gargousses, fusées et allumeurs. Cette pièce est dotée de murs doublés par de nombreux canaux de ventilation et d’un plancher en bois sans clous pour éviter les étincelles lors des travaux des artificiers. Une ouverture communiquant avec la pièce n°60 permettait de faire passer les projectiles non chargés dans cette pièce dans l’atelier de remplissage « Geschoss-Ladestelle ». Une autre ouverture vers la pièce n°59 permettait de passer les obus chargés dans la pièce n°59 munie d’un ascenseur à munitions. La pièce est munie de deux fenêtres équipées de volets blindés coulissant. On accède à cette pièce par une porte qui donne sur le couloir n°64.

Pièce n°61 : magasin à poudre de travail destiné à stocker le besoin journalier en poudre pour alimenter l’atelier de chargement des projectiles. Le sol de la moitié du magasin est recouvert par une couche de bitume pour éviter les étincelles. Comme pour toutes les pièces destinées au stockage et à la manipulation de poudre, les murs sont doublés et munis de nombreux canaux de ventilation. La pièce est éclairée de l’extérieur, à partir d’une niche munie d’une lampe installée dans le vestibule, pièce n°61a.

Pièce n°61a : vestibule du magasin à poudre de travail, dont la porte d’accès vers le couloir n°64 est muni d’une grille en fer. Ce magasin est doté d’une niche à lampe qui permet d’éclairer le magasin n°61.

Pièce n°62 : très petite pièce destinée au stockage des fusées pour les projectiles. On accède à cette pièce par une porte qui donne sur le couloir n°64. Cette pièce a été modifiée, car initialement elle avait un accès direct sur la cour.

Pièce n°63 : couloir situé sur le flanc gauche des casemates, qui permet d’accéder au couloir desservant les locaux des casemates d’artillerie et du génie, à la poterne d’accès à la caponnière d’épaule gauche, et au grand magasin à poudre du temps de guerre du flanc gauche. Lors des divers travaux de renforcement, ce couloir a été muni d’une porte blindée à deux battants qui protège l’accès vers la cour gauche.

Pièce n°64 : couloir d’accès du flanc droit des casemates d’artillerie et du génie, qui dessert directement l’atelier de chargement des projectiles.

Pièce n°66a : couloir longeant le fond des casemates d’artillerie et du génie. Il permet un accès aux locaux de stockage et est relié à ses deux extrémités aux escaliers permettant l’accès au traverse-abri n°3 avec au palier intermédiaire un accès à l’observatoire d’artillerie cuirassé modèle 1887 et à l’autre bout du couloir l’escalier qui mène à la traverse-abri 4.

Casemates de l’artillerie et du génie : extrait du plan de masse français du 4 mai 1947.

Artillerie- und Pionier-Kasematten : aus einem Ausschnitt vom französischen Grundplan vom 4. Mai 1947.

Source / Quelle © CESFS

Die Kasematten der linken Front, die unter der linken Face liegen, beherbergen die Munitionsarbeitsräume oder Kriegslaboratorien zu Herstellung destäglichen Munitionsbedarfes für Geschütze der Wallartillerie. Wahrscheinlich wurde auch ein Raum für die Lagerung der Pionier-Materialien und Geräte benutzt. Die Artillerie- und Pionier-Kasematten sind nach dem letzten Stand folgender Masse beschrieben:

Raum 56: Lager wahrscheinlich für Pionier Materialien oder Geräte. Im aktuelleren Zustand gibt es zwei Türen: eine zum hinteren Gang und eine zu dem Gang Nr. 63 im linken Flügel.

Raum 57: Geschoss-Lager, wahrscheinlich für leere Geschosse auf Holz Regalen.

Raum 58: Geschoss-Lager, wahrscheinlich für leere Geschosse auf Holz Regalen.

Raum 59: Artillerie-Raum mit Munitions-Hebevorrichtung. Die Mauern von diesem Raum sind verdoppelt und mit vielen Lüftungskanäle versehen. Eine Tür gibt Zugang zum hinteren Korridor und eine Durreichöffnung dient für die Geschosse, die im Raum Nr. 60 vorbereitet wurden.

Raum 60: Geschoss-Ladestelle, hier werden die Geschosse gefüllt und vorbereitet. Die Mauern von diesem Raum sind verdoppelt und mit vielen Lüftungskanäle versehen. Der Bodenbelag war mit einem Holzparket ohne Nägel versehen, damit keine Funken mit den Nägeln der Schuhsollen entstehen. Der Raum ist mit einer Durchreichöffnung für die leere Projektile des Raums Nr. 60 versehen. Mit einer anderen Durchreichöffnung zu dem Raum Nr. 64 kann man die Vorbereitete Munition zur der Munitionshebevorrichtung geben. Der Raum hat zwei Fenster, die mit Eiserne Schiebladen versehen ist. Mann kommt in diesen Raum durch eine Tür von dem Korridor von rechtem Flügel.

Raum 61: Eingangsbereich vor dem Verbrauch-Pulver-Magazin, wo der tägliche Bedarf an Pulver für die Geschoss Vorbereitung gelagert wird. Die Hälfte von dem Bodenbelag ist mit einer dicken Schicht Teer bestrichen, um Funken zu verhindern. Wie für die anderen Räume, die für die Lagerung oder die Arbeit mit Pulver vorgesehen sind, sind die Wände verdoppelt, und mit vielen Lüftungskanäle versehen. Das Verbrauch-Pulver-Magazin wird durch ein kleines Fenster, mit einer Petroleum Lampe in dem Eingangsbereich beleuchtet.

Raum Nr. 61a: Eingangsbereich vor dem Verbrauch-Pulver-Magazin, der eine Gitter-Tür zu dem rechten Korridor Nr. 64 hat. Dieser Raum hat eine Nische für eine Petroleum Lampe um den dahinter den Verbrauch-Pulver-Magazin zu Beleuchten.

Raum Nr. 62: ganz kleiner Raum, für die Lagerung der Granat-Zünder. Der Raum hat eine Tür zu dem Gang von dem rechten Flügel. Dieser Raum wurde umgeändert, er hatte ursprünglich einen direkten Zugang zum Hof.

Raum Nr. 63: Korridor von dem linken Flügel der Kasematten, der vom Hof bis in den hinteren Gang Zugang zu den verschiedenen Räumen ermöglicht, und auch zur Poterne nach der linken Schulterkaponniere und zu Kriegspulvermagazin unter der linken Flanke. Während verschiedene Verstärkungsarbeiten, wurde der Gang mit einer Panzertür versehen, die den Zugang zum Hof sichert.

Raum Nr. 64: Korridor vom rechten Flügel der Kasematten, der den Zugang zum Laderaum ermöglicht.

Raum 66a: hinterer Korridor der Kasematten. Er ermöglicht den Zugang zu den Lagerräumen, zur Munitions-Hebevorrichtung und zur Holtraverse Nr. 4 und am anderen Ende zur dem Panzer-Beobachtung-Stand 87 und zur Hohltraverse Nr. 3.

Casemates d’artillerie et du génie sous la face gauche : au rez-de-chaussée le laboratoire d’artillerie, le palier intermédiaire et en-haut la traverse-abri n°4 et la position d’artillerie, avant l’installation des canons de 15 cm long fretté sur affût de côte en 1877. Il y a toutefois une petite erreur au niveau du laboratoire d’artillerie dont la configuration ressemble plus à celle d’après 1887-1890. Le local à fusées s’ouvrait initialement directement sur la cour.

Source / Quelle : dessin Andre Brauch, colorisé par Franck Burckel, collection CESFS.

Même dessin que ci-dessus, avec une vue détaillée du laboratoire d’artillerie dans sa configuration d’après 1887-1890.

Source / Quelle : dessin Andre Brauch, colorisé par Franck Burckel, collection CESFS.

 

1998

Face et cour gauche : façade de gorge des locaux d’artillerie vues de l’extérieur.

Linke Face und Hof: Fassade der Artillerie-Kasematten von Außen gesehen.

Photographie / Foto © MJR 09/1998, tous droits réservés / Alle rechte vorbehalten.

Partie supérieure du monte-charge à munitions de la face gauche, dans la traverse-abri n°4.

Photographie © MJR 09/1998.

Système d’entraînement du monte-charge à munitions de la face gauche, dans le couloir des locaux d’artillerie de la face gauche.

Photographie © MJR 09/1998.

Local du monte-charges à munitions, au niveau inférieur.

Photographie © MJR 09/1998.

2010

 

Local de chargement des munitions, pièce n°60. A gauche l’ouverture pour transférer les projectiles vides à partir des locaux de stockage n°57 et 58 et à droite l’ouverture pour transférer les projectiles chargés vers le local n°60 du monte-charge à munitions.

Lade-Raum, Raum Nr. 60: links die Öffnung, um die leeren Projektile von den Lageräume Nr. 57 und 58 durchzureichen und rechts, die Öffnung, um die geladenen Projektile in den Raum Nr. 60 mit dem Munitions-Aufzug zu durchreichen.

Photographie / Foto © MJR 22/05/2010, tous droits réservés / Alle Rechte vorbehalten.

2013

Local d’artillerie sous la face gauche : pièce n°60, destinée au chargement et à la préparation des projectiles.

Artillerie-Kasematte unter der linken Face : Geschoss-Laderaum, Raum Nr. 60.

Photographie / Foto © MJR 07/07/2013 (Tous droits réservés / Alle Rechte vorbehalten).

Local d’artillerie sous la face gauche : pièce n°57, destinée au stockage des projectiles d’artillerie non chargés.

Artillerie-Kasematte unter der linken Face: Raum Nr. 57, für die Lagerung von Artillerie-Geschosse.

Photographie / Foto © MJR 07/07/2013 (Tous droits réservés / Alle Rechte vorbehalten).

Local d’artillerie sous la face gauche : pièce n°56, destinée à priori au stockage des matériels du génie.

Artillerie-Kasematte unter der linken Face: Raum Nr. 59, wahrscheinlich für die Lagerung der Pionier-Geräte und Materialien.

Photographie / Foto © MJR 07/07/2013 (Tous droits réservés / Alle Rechte vorbehalten).

Local d’artillerie sous la face gauche : poterne du fond n°66a, avec à droite l’escalier d’accès à l’observatoire blindé de l’artillerie modèle 1888 et à la traverse-abri n°3.

Artillerie-Kasematte unter der linken Face: Poterne Nr. 66a im hinteren Teil der Artillerie-Kasematten und rechts die Treppe zu dem gepanzerte Artillerie-Beobachtungsstand (P.B.St. 88) und der Hohltraverse Nr.

Photographie / Foto © MJR 07/07/2013 (Tous droits réservés / Alle Rechte vorbehalten).

2015

 

 

Local d’artillerie sous la face gauche : pièce n°60, destinée au chargement et à la préparation des projectiles. C’est ici que nous donnons quelques notions de base relatives à l’artillerie et à ses projectiles pour nos visiteurs.

Artillerie-Kasematte unter der linken Face: Geschoss-Laderaum, Raum Nr. 60. Hier erfahren unsere Besucher einige Grund Prinzipien über die Artillerie und Ihre Munition.

Photographies / Foto © MJR 05/07/2015 (Tous droits réservés / Alle Rechte vorbehalten).

Local d’artillerie sous la face gauche : poterne n°64, desservant la pièce n°59 pour le chargement des projectiles, la pièce n°60 destinées au stockage des fusées et allumeurs, la pièce n°61a et 61, la poudrière de travail et son vestibule. A gauche le dispositif de relevage du monte-charge à munitions et au fond l’escalier d’accès à la traverse-abri n°4.

Artillerie-Kasematte unter der linken Face: Poterne Nr. 64, für den Zugang zum Geschoss-Laderaum Nr. 59, zum Zünder-Raum Nr. 60 und zum Verbrauch-Pulver-Magazin Nr. 60 und sein Eingangs-Schleuse Nr. 61a. Links die Hebevorichtung von Munitions-Aufzug und am Ende vom Gang die Treppe zu der Hohltraverse Nr. 4.

Photographies / Foto © MJR 05/07/2015 (Tous droits réservés / Alle Rechte vorbehalten).

 

2018

 

Restauration de la porte blindée de l’aile gauche des locaux d’artillerie sous la face gauche.

Photographie / Foto © MJR 22/04/2018 (Tous droits réservés / Alle Rechte vorbehalten).

 

 

Face gauche : Poste d’observation d’artillerie modèle 1887 de Gruson

Linke Face : Artillerie Panzer-Beobachtungsstand 1887 von Gruson

 

1998

 

Front gauche : Le poste d’observation cuirassé d’artillerie modèle 1887vue de l’extérieur.

Außen-Ansicht von dem Panzer-Beobachtungs-Stand Model 1887 "P.B.St. 87 ".

Photographie / Foto © MJR 09/1998 (Tous droits réservés / Alle Rechte vorbehalten).

Front gauche : Vue intérieure du poste d’observation cuirassé d’artillerie modèle 1887. Entre les épaisses plaques de fonte durcie et le bâti en béton et en granit, était installé une poutre en bois chargée d’amortir les chocs d’éventuels projectiles d’artillerie. Généralement cette pièce en bois exposée à l’humidité a pourri et a pratiquement disparue. On aperçoit les deux créneaux munis de volets blindés pour l’observation avec une lunette binoculaire et à l’intérieur des plaques de fontes durcies, les crochets permettant la manipulation des différentes parties pour le montage.

Innere Ansicht vom Panzer-Beobachtungs-Stand Model 1887 « P.B.St. 87 ». Zwischen den schweren Hartguss-Platten und dem Unterstand aus Beton und Granit, hatte man ein Holz angebracht, um die Einschläge der Artillerie-Geschosse abzudämpfen. Meistens ist dieses holz Stück nicht mehr vorhanden, weil es wegen der Feuchtigkeit verfault ist. Man sieht die zwei Scharten mit gepanzerten Länden für die Beobachtung mit einem Scherenfernrohr und in dem Inneren der Guss-Platten die Ösen für den Transport.

Photographies / Fotos © MJR 09/1998 (Tous droits réservés / Alle Rechte vorbehalten).

2008

Vue extérieure de l’observatoire d’artillerie cuirassé modèle 1887 (P.B.St. 87) de la société Gruson de Magdebourg.

Außen-Ansicht vom Panzer Beobachtungs-Stand Model 1887 (P.B.St.87) von der Firma Gruson von Magdeburg.

Photographie / Foto © MJR 09/05/2008 (Tous droits réservés / Alle Rechte vorbehalten).

2015

 

Vue extérieure de l’observatoire d’artillerie cuirassé modèle 1887 (P.B.St. 87) de la société Gruson de Magdebourg.

Außen-Ansicht vom Panzer Beobachtungs-Stand Model 1887 (P.B.St.87) von der Firma Gruson von Magdeburg.

Photographie / Foto © MJR 20/08/2015 (Tous droits réservés / Alle Rechte vorbehalten).

 

 

Caponnière d’épaule gauche

Linke Schulter-Kaponniere

 

Description de la caponnière d’épaule gauche et de ses travaux de restauration. Ce type de caponnière fait partie des casemates de défense rapprochée du fort, qui permet le tir au fusil dans une seule direction, à l’aide de deux chambres de tir portant sur le plan suivant les numéros 52 et 53, dotée chacune de trois meurtrières à fusil, couvrant le fond du fossé du flanc gauche. On peut également désigner ce type de caponnière de demi-caponnière, puisqu’elle ne permet le tir que dans une direction. Dans le cadre des travaux de renforcement de la crise de la brisance (1887-1890 environ), les caponnières d’épaule devaient être supprimées en même temps que la caponnière double du saillant. Toutefois, vraisemblablement pour des raisons d’économie, elles ont été conservées et renforcées. En effet en 1887-1890 les murs de la caponnière ont été sensiblement renforcés, et le dessus a été muni d’une dalle de béton. Par ailleurs, vers 1907-1910 environ, elles ont été munies de volets blindés coulissant et d’après nos recherches, il apparaît que la caponnière gauche était munie d’un réseau de fils de fer surmonté de barbelé, qui était accroché à des poteaux en bois, qui ont aujourd’hui disparus.

D’après une étude menée par le CESFS, il apparaît que cette caponnière a été modifiée et renforcée à cinq reprises. Description de l’état actuel de cette caponnière et de ses locaux :

Pièce 52 : chambre de tir munie de trois créneaux à fusils, équipé de volets blindés.

Pièce 53 : chambre de tir munie de trois créneaux à fusils, équipée de volets blindés, doté d’un espace pour un piquet d’alerte, avec un dispositif d’arme relié au réseau d’alarme du fort. A priori la pièce était dotée d’un petit fourneau à charbon.

Pièce 54 : sas d’entrée aux chambres de tir et à la porte permettant l’accès au chemin de ronde situé derrière le mur d’escarpe détaché gauche, et éventuellement avant la modification, au fossé du flanc gauche. Un accès en chicane et une porte blindée anti-souffle à deux battants protège l’accès au chemin de ronde.

Pièce 55 : poterne d’accès entre la caponnière et les locaux de l’artillerie et du génie sous la face gauche. Au centre de la pièce on trouve un puit de lumière et de ventilation qui a été obturé vraisemblablement lors des travaux de renforcement de l’aile gauche de l’ouvrage en 1887-1890 environ.

Plan de la caponnière d’épaule gauche extrait du plan de masse français du 4 mai 1947.

Plan der linken Schulter-Kaponniere nach einem Ausschnitt vom französischen Grundplan vom 4. Mai 1947.

Source / Quelle : CESFS.

Caponnière gauche avant le renforcement de 1887-1890. Les deux chambres de tirs sont plus larges à l’intérieur qu’après le renforcement.

Source / Quelle : dessin Andre Brauch d’après les études du CESFS.

Caponnière gauche vers 1914. L’espace intérieur des deux chambres de tirs est plus restreint à l’intérieur, les murs ont été renforcés à l’intérieur. Des réseaux de fils de fer surmontés de barbelé ont fait leur apparition, même sur le toit de la caponnière. Le dessus de la caponnière a été bétonné.

Source / Quelle : dessin Andre Brauch d’après les études du CESFS.

 

1998

 

Caponnière d’épaule gauche : vue extérieure.

Linke Schulter-Kaponniere: Außen-Ansicht.

Photographie / Foto © MJR 03/1998 (Tous droits réservés / Alle Rechte vorbehalten).

2010

 

Caponnière d’épaule gauche et mur d’escarpe du flanc gauche.

Linke Schulter-Kaponniere und Eskarpen-Mauer der linken Flanke.

Photographies / Fotos © MJR 03/04/2010 (Tous droits réservés / Alle Rechte vorbehalten).

2015

 

Caponnière d’épaule gauche : poterne n°55, descendant jusqu’aux chambres de tir de la caponnière. A droite sur le mur les 4 fils du système d’alarme.

Linke Schulter-Kaponniere; Poterne Nr. 55, die zu den zwei Schiesskammern der Kaponniere herunterführt. Rechts auf der Wand, die vier Kabel der ehemaligen Alarmanlage.

Photographie / Foto © MJR 05/07/2015 (Tous droits réservés / Alle Rechte vorbehalten).

 

2016

 

Travaux de restauration de l’intérieur de la caponnière d’épaule gauche.

Instandsetzungs-Arbeiten vom Innere der linken Schulter-Kaponiere.

Photographies / Fotos © Gabrielle Freyermuth 13/02/2016 (Tous droits réservés / Alle Rechte vorbehalten).

Travaux de restauration de l’intérieur de la caponnière d’épaule gauche.

Instandsetzungs-Arbeiten vom Inneren der linken Schulter-Kaponniere.

Photographies / Fotos © Gabrielle Freyermuth 20/02/2016 (Tous droits réservés / Alle Rechte vorbehalten).

Meurtrière à fusil pour la défense de la porte d’accès au chemin de ronde derrière le mur d’escarpe détaché.

Gewehr-Scharte zur Verteidigung des Ronden-Wegs hinter der detachierten Eskarpen-Mauer.

Photographies / Fotos © Gabrielle Freyermuth 13/02/2016 (Tous droits réservés / Alle Rechte vorbehalten).

 

Porte blindée de l’accès au chemin de ronde situé derrière le mur d’escarpe détaché.

Panzer-Tür zu dem Ronden-Weg hinter der detachierten Eskarpen-Mauer.

Photographies / Fotos © Gabrielle Freyermuth 13/02/2016 (Tous droits réservés / Alle Rechte vorbehalten).

 

2017

 

Travaux de restauration de la caponnière d’épaule gauche.

Photographies © MJR 18/02/2017 (Tous droits réservés – Alle Rechte vorbehalten).

Caponnière d’épaule gauche : dessus.

Linke Schulter-Kaponniere: Überdeckung.

Photographie © MJR 25/02/2017 (Tous droits réservés – Alle Rechte vorbehalten).

Travaux de restauration de la caponnière d’épaule gauche.

Linke Schulter-Kaponniere: Instandsetzungsarbeiten.v

Photographie © MJR 05/04/2017 (Tous droits réservés – Alle Rechte vorbehalten)

 

 

Flanc ou front gauche : Traverse-abri n°1 et 2, rempart, mur d’escarpe détaché.

Linke Face oder Front: Hohltraverse Nr. 1 und 2, Wall, detachierte Eskarpen-Mauer.

 

La face gauche est doté initialement de deux traverses-abris et de deux traverses pleines. Compte tenu que les flancs peuvent être soumis à un tir d’enfilade, il n’y a qu’une plateforme d’artillerie pour une seule pièce entre les traverses.

Flanc gauche : plan des dessus extrait du plan projet du 25 mars 1872.

Linke Flanke: Plan vom Wall von dem Projekt-Plan vom 25 März 1872.

Source / Quelle : archives GSTAPK, collection MJR & CESFS.

 

2016

 

Mur d’escarpe détaché du flanc gauche : travaux d’entretien.

Detachierte Eskarpen-Mauer der linken Flanke: Instandsetzungsarbeiten.

Photographies / Foto : © MJR 30/07/2016.

 

2017

 

Flanc gauche : mur d’escarpe détaché, suppression des arbres morts et nettoyage du talus.

Photographie / Foto : © MJR 25/02/2017.

Flanc gauche, mur d’escarpe détaché : travaux de nettoyage des dessus du mur.

Photographie / Foto : © MJR 25/02/2017.

Flanc gauche, mur de contrescarpe, fossé et mur d’escarpe détaché : vue depuis l’angle de gorge gauche

Photographies / Foto : © MJR 25/02/2017.

Flanc gauche, mur d’escarpe détaché, fossé et mur de contrescarpe : vue depuis l’angle d’épaule gauche.

Photographie / Foto : © MJR 25/02/2017.

Flanc gauche, mur d’escarpe détaché : deux rangées de dalles en pierre de taille protègent les dessus du mur d’escarpe. Malheureusement la végétation qui prend racine dans les joints entre les dalles les écartent progressivement et en hiver le gel achève la dégradation de la couvertine.

Linke Flanke, detachierte Eskarpen-Mauer: zwei Reihen von Ziegeln aus Natursteinen beschützen die Eskarpen-Mauer. Die Pflanzen, die in den Fugen wachsen drücken sie Auseinander und im Winter zerstört der Frost den Rest de Bedeckung der Mauer.

Photographie / Foto : © MJR 25/02/2017.

Flanc gauche, mur d’escarpe : 4 créneaux d’observation et de tir équipe le mur d’escarpe. Ces créneaux sont souvent dégradés à cause du prélèvement de pierres de taille ou des infiltrations d’eau et du gel.

Linke Flanke, detachierte Eskarpen Mauer: man findet 4 Beobachtung- und Schießscharten in der Mauer. Viele von diesen Schießscharten sind beschädigt, entweder durch den Frost oder weil Steine herausgerissen wurden.

Photographies / Foto : © MJR 25/02/2017.

Flanc gauche, mur d’escarpe détaché : porte d’accès à la caponnière d’épaule gauche.

Linke Flanke, detachierte Eskarpen Mauer: Eingangstür zu der linken Schulterkaponniere.

Photographie / Foto : © MJR 25/02/2017.

Flanc gauche, caponnière d’épaule gauche : dessus renforcés de la caponnière vue du flanc gauche.

Linke Flanke, detachierte Eskarpen Mauer: verstärkte Überdeckung der Kaponniere.

Photographie / Foto : © MJR 25/02/2017.

Flanc gauche, mur d’escarpe détaché et caponnière d’épaule gauche : vue de la jonction du mur d’escarpe avec la caponnière d’épaule gauche et sur la porte murée qui donnait accès au fossé du flanc gauche.

Linke Flanke, detachierte Eskarpen Mauer und linke Schulterkaponniere: Ansicht von dem Anschluss der Mauer an die linke Schulterkaponniere, und die zugemauerte Tür zu linken Flanken-Grabe.

Photographie / Foto : © MJR 25/02/2017.

 

Initialement le piquet d’alerte de la caponnière pouvait occuper les 4 créneaux de surveillance et de tir du mur d’escarpe et éventuellement accéder au fossé par une porte. Compte tenu que quelques années après la construction du fort des essais de tir ont révélés l’extrême fragilité de ce type de mur en cas de bombardement d’artillerie, la porte d’accès a été fermée. Par ailleurs, lors des travaux de renforcement de 1887-1890, le mur de contrescarpe a été relevé et muni de grilles. Les tirs à partir de ces créneaux en direction du glacis n’étaient plus très efficaces. Le chemin de ronde et les pentes des flancs sont désormais couverts par un réseau de fil de fer couvert de fils barbelés jusqu’à mi-pente. Le mur d’escarpe a en effet été muni de crochets pour fixer ces fils de fer. L’ancien chemin de ronde est transféré à mi pente juste au-dessus du réseau de fil de fer.

Flanc gauche, chemin de ronde derrière le mur d’escarpe détaché : porte et sas de défense de l’accès à la caponnière d’épaule gauche après restauration.

Linke Flanke, Rondenweg hinter der detachierten Eskarpen-Mauer: Tor und Eingangsverteidigung der linken Schulter-Kaponniere nach den Instandsetzungsarbeiten.

Photographie / Foto : © MJR 18/02/2017.

Flanc gauche, chemin de ronde derrière le mur d’escarpe détaché : créneau de fusillade pour la défense de l’entrée de la caponnière d’épaule gauche.

Linke Flanke, Rondenweg hinter der detachierten Eskarpen-Mauer: Schiess-Scharte zur Verteidigung vom Tor der linken Schulter-Kaponniere.

Photographie / Foto : © MJR 18/02/2017.

Flanc gauche, rempart : nettoyage du talus du rempart.

Linke Flanke, Wall: Säuberung vom Wall.

Photographie / Foto : © MJR 05/04/2017.

Flanc gauche, mur d’escarpe détaché.

Linke Flanke, detachierte Eskarpen-Mauer.

Photographie / Foto : © MJR 05/04/2017.

Flanc gauche, rempart : Traverse-abri n°1.

Linke Flanke, Wall: Hohltraverse Nr. 1.

Photographie / Foto : © MJR 25/02/2017.

Flanc gauche, rempart : Traverse-abri n°2.

Linke Flanke, Wall: Hohltraverse Nr. 2.

Photographie / Foto : © MJR 29/03/2017.

 

 

Face ou front gauche : rempart d’artillerie.

Linke Face oder Front : Artillerie-Wall.

 

 

Le rempart d’artillerie de la face gauche comprend après sa dernière restructuration les traverses-abris n°3, 4 et 5. Les deux plateformes aménagées et élargies entre ses traverses-abris ont été aménagée vers 1877 pour recevoir chacune une pièce de 15 cm long frettée sur affût de côte.

 

Remarque : les traverses-abris actuelles sont numérotées dans l’ordre en partant du flanc gauche, en passant par la face gauche puis la face droite, jusqu’au flanc droit. Les photographies et plans sont classées par années, du plus ancien à la plus récente. Les photographies prises avant 2000 servent à voir l’état de l’ouvrage avant les travaux de restauration.

 

Bemerkung: die aktuelle Hohltraversen sind von links nach rechts, von der linken Flanke, linke Face, Saillant, rechte Face und bis zur rechten Flanke durchnummeriert. Die Bilder und Pläne sind nach den Jahrgängen geordnet, vom Ältesten bis zu Jüngsten. Die Bilder vor dem Jahr 2000 zeigen das Fort vor den Restaurierungs-Arbeiten.

 

Rempart d’artillerie de la face gauche : en haut la configuration du rempart vers 1874 lors de l’armement du fort et en bas, la configuration du rempart vers 1887-1890, après l’installation des deux canons de 15 cm long frettés sur affût de marine, l’élargissement du rempart et les différents renforcements, ainsi que la transformation complète du saillant en un point d’appui d’infanterie armé de canons de 90 mm sur affût de forteresse, et la transformation des abri-traverses n°5 en un piquet d’alerte et n°6 en sortie des troupes.

Source / Quelle : dessin Andre Brauch après étude du CESFS.

 

1998

 

Niche avec pivot de fixation de canon de 15 cm long fretté sur affut de marine.

Nische mit Pivot für die lange 15 cm Kanone auf Marine Lafette.

Photographies / Photos © MJR 09/1998.

 

2002

 

Face gauche, Traverse-abri n°4 : vues extérieures.

Linke Face, Hohltraverse Nr. 4: Außen-Ansichten.

Photographies / Fotos © Gabrielle Freyermuth 07/ 2002 (Tous droits réservés / Alle Rechte vorbehalten).

Face gauche : Position pour canon de 15 cm long fretté sur affût de côte.

Linke Face: Stellung für lange 15 cm Ringrohr-Kanone auf Küsten-Lafette.

Photographie / Foto © Gabrielle Freyermuth, 07/ 2002 (Tous droits réservés / Alle Rechte vorbehalten).

 

2004

 

Traverse-abri du flanc gauche / Hohltraverse der linken Flanke.

Photographie / Foto © MJR 08/2004 (Tous droits réservés – Alle Rechte vorbehalten).

Traverses-abris n°2 et n°3 du flanc gauche / Hohltraverse Nr. 2 und Nr. 3 der linken Flanke.

Photographie © MJR 08/2004 (Tous droits réservés – Alle Rechte vorbehalten).

 

2005

 

Traverses-abris n°6 : Sortie troupes du saillant.

Photographie © MJR 14/07/2005 (Tous droits réservés – Alle Rechte vorbehalten).

 

2006

 

Traverse-abri n°4 en cours de restauration.

Photographie © Freyermuth Gabrielle 10/2006 (Tous droits réservés – Alle Rechte vorbehalten).

 

2009

 

Restauration de la traverse-abri n°4.

Photographies / Fotos © MJR 07/11/2009 (Tous droits réservés / Alle Rechte vorbehalten).

 

2010

 

Traverse-abri n°4.

Photographie © Freyermuth Gabrielle 07/2010 (Tous droits réservés – Alle Rechte vorbehalten).

Position d’artillerie entre traverses-abris n°3 et 4.

Photographie © Freyermuth Gabrielle 08/08/2010 (Tous droits réservés – Alle Rechte vorbehalten).

 

2014

 

Face gauche : vue générale du rempart.

Linke Face, allgemeine Ansicht vom Wall.

Photographie / Foto © MJR 29/03/2014 (Tous droits réservés – Alle Rechte vorbehalten).

Face gauche, rempart et traverse-abri n°4.

Linke Face, Wall und Hohltraverse Nr. 5.

Photographie © MJR 29/03/2014 (Tous droits réservés – Alle Rechte vorbehalten).

Face gauche, rempart et traverse-abri n°5 avec piquet d’alerte.

Linke Face, Wall und Hohltraverse Nr. 5 mit Bereitschaftsraum.

Photographie © MJR 29/03/2014 (Tous droits réservés – Alle Rechte vorbehalten).

 

2015

Rempart face gauche : vue générale à partir de la traverse-abri n°5.

Wall der linken Face von der Hohltraverse Nr. 5 gesehen.

Photographie / Foto © MJR 11/02/2015 (Tous droits réservés – Alle Rechte vorbehalten).

Rempart face gauche : traverse-abri n°5 au-dessus de l’aile gauche de la casemate du saillant.

Wall der linken Face: Hohltraverse Nr. 5 über dem linken Flügel der Saillant-Kasematte.

Photographie / Foto © MJR 11/02/2015 (Tous droits réservés – Alle Rechte vorbehalten).

 

Position pour canon de 15 cm long fretté sur affût de marine : exposition provisoire d’un obusier allemand de type S.F.K.02, calibre 15 cm modèle 1902. La pièce était exposée quelques années avant d’être finalement transférée vers un autre site son propriétaire.

Stellung für eine lange 15 cm Kanone auf Küstenlafette: Ausstellung von einer schweren Feldhaubitze Model 1902 (s.F.H.02) bevor sie von ihrem Besitzer zu einer anderen Stelle verlegt wurde.

Photographies / Foto © MJR 19/08/2015 (Tous droits réservés – Alle Rechte vorbehalten).

 

2016

 

Face gauche, rempart : travaux de restauration des garde-corps.

Linke Face, Wall: Instandsetzung-Arbeiten vom Geländer.

Photographies / Foto © Freyermuth Gabrielle 03/2016 (Tous droits réservés – Alle Rechte vorbehalten).

 

Face gauche, rempart : travaux de restauration des garde-corps.

Linke Face: Instandsetzung-Arbeiten vom Geländer.

Photographies / Foto © Freyermuth Gabrielle 19/03/2016 (Tous droits réservés – Alle Rechte vorbehalten).

Face gauche, rempart : traverse-abri n°5.

Linke Face, Wall: Hohltraverse Nr. 5.

Photographies / Foto © MJR 19/03/2016 (Tous droits réservés – Alle Rechte vorbehalten).

 

2017

 

Travaux de restauration des garde-corps de la face gauche : fixation des contreventements avec du plomb fondu.

Photographies / Foto © Freyermuth Gabrielle 03/2017 (Tous droits réservés – Alle Rechte vorbehalten).

Travaux de restauration des garde-corps de la face gauche : fixation des contreventements avec du plomb fondu.

Photographies / Foto © MJR 29/03/2017 (Tous droits réservés – Alle Rechte vorbehalten).

Travaux de restauration des volets des niches des traverses-abris.

Photographies / Foto © MJR 12/04/2017 (Tous droits réservés – Alle Rechte vorbehalten).

 

2019

 

Rempart face gauche : entretien des espaces verts.

Wall der linken Face: Unterhaltung der Grünflächen.

Photographie / Foto © MJR 13/07/2019 (Tous droits réservés – Alle Rechte vorbehalten).

Face gauche, traverse-abri n°5 : restauration en cours de la porte blindée donnant accès à la salle du piquet d’alerte.

Photographie © MJR 13/07/2019 (Tous droits réservés – Alle Rechte vorbehalten).

Face gauche, traverse-abri n°5 : restauration en cours de la salle du piquet d’alerte.

Photographies © MJR 13/07/2019 (Tous droits réservés – Alle Rechte vorbehalten).

 

 

Magasin à poudre du flanc gauche

Kriegspulvermagazin der linken Flanke

 

Magasin à poudre de guerre du flanc gauche : un extrait du plan de masse français du 4 mai 1947.

Kriegspulver-Magazin (K.P.M.) von der linken Flanke, Teil aus einem Ausschnitt des französischen Grundrisses vom 4. Mai 1947.

Source / Quelle : CESFS.

 

Aile gauche et partie centrale du saillant.

Linker Flügel und Mittelteil vom Saillant.

 

Lors de sa construction le fort était doté d’une caponnière double installée au niveau du fossé sur la pointe du saillant. Cette caponnière comprenait deux chambres de tir par côté, équipée chacune d’un canon de 8 cm sur affût de casemate, qui couvrait le fossé avec deux canons par côté du fossé. L’avant de la caponnière était couvert par 3 meurtrières à fusil. Pour flanquer les côtés de la caponnière, on avait installé de chaque côté de la caponnière une chambre de tir avec trois créneaux de fusillade tirant dans le fossé. De la caponnière on pouvait accéder de chaque côté au chemin de ronde derrière le mur d’escarpe détaché, doté de chaque côté d’une chambre de tir munie également de trois créneaux de fusillade, couvrant le chemin de ronde et l’accès à la caponnière. A l’arrière de la caponnière, deux locaux munis de toilettes ont été aménagés pour le piquer d’alerte.

Lors des travaux de renforcement de 1886-1890 environ, toutes les caponnières du saillant des forts à fossés secs de Strasbourg ont été supprimée et remplacée par une grille métallique. Elles ont été remplacées par un coffre double de contrescarpe, armée de 4 canons-révolvers du système Hotchkiss tirant deux par deux de chaque côté du fossé.

Caponnière double du saillant / Doppelte Saillant-Kaponniere.

Source / Quelle : extrait du plan projet du 25/3/1872.

Saillant : aile gauche et partie centrale du saillant, extrait du plan de masse français du 4 mai 1947.

Saillant: linker Flügel und Mittel-Teil vom Saillant aus einem Ausschnitt des französischen Grundrisses vom 4. Mai 1947.

Source / Quelle : CESFS.

 

2018

 

Travaux de restauration du portail de la cour gauche permettant d’accéder à la poterne principale.

Photographies © MJR 22/04/2018 (Tous droits réservés – Alle Rechte vorbehalten).

 

 

 

 

 

 

Contact

Fort Großherzog von Baden - Fort Frère Rue de la Colline
Oberhausbergen
67205
+33(0)6.98.23.30.14 contact@fort-frere.eu